Retrouvez ici toutes les réponses aux questions les plus fréquentes sur le réaménagement de la place Dumon

 

  • Combien de temps le chantier va-t-il durer

     

    Le réaménagement de la place Dumon a débuté le 6 février 2017. Tous les détails concernant le phasage du chantier se trouve dans la rubrique « travaux ».

    Le réaménagement s’achèvera en deux temps :

     

    • Le pourtour de la place sera terminé et rouvert à la circulation dès la fin du mois d’août 2017, soit pour la rentrée scolaire.

     

    À savoir  : A l’origine la circulation ne devait être rétablie qu’à la fin du mois de novembre 2017. A la demande de la commune, l’entrepreneur a trouvé des solutions pour accélérer le chantier

     

    • Le centre de la place Dumon sera, quant à lui, inaccessible pendant toute la durée des travaux, jusqu’à la fin du mois de novembre 2017. Mais il accueillera bien le Marché de Noël.
  • Quand les travaux ont-ils lieu ?

     

    Les travaux pourront se dérouler de 6h du matin à 22h, y compris pendant les week-ends et les congés du bâtiment. Le cahier des charges établi par la commune de Woluwe-Saint-Pierre impose à l’entrepreneur le planning le plus serré possible de façon à perturber le moins longtemps la vie sur la place et aux alentours.

  • Les commerces restent-ils accessibles ?

     

    Pendant toute la durée des travaux, tous les commerces restent 100% ouverts et accessibles - sauf décision personnelle de l’un ou l’autre commerçant -. Des trottoirs élargis seront aménagés pour faciliter l’accès aux magasins.

    En fonction des différentes phases du chantier, des déviations sont mises en places, indiquées et fléchées afin de faciliter la circulation autour de la place ainsi que son accès.

  • Où peut-on se garer ?

     

    • Au parking COUVERT du Stockel Square (250 places):
      • Tarifs de jour de 6h30 - 20h00 (ouvert): 30 minutes gratuites en semaine, 1.5€ l’heure
      • Tarif soirée/nuit de 19h - 8h (fermé): 2€ la nuit (voiture inaccessible)!
    • Au Parking EXTERIEUR du Stockel Square (150 places):
      • Ouvert 24h/24! Tarif de nuit 2€ la nuit !
    • Avenue Baron d'Huart, dans le premier tronçon ainsi que dans le second tronçon, sur la berme centrale (excepté les jours de marché (entre 3h00 et 15h00) et le dimanche). NOUVEAU depuis fin avril 2017 : la seconde partie de l'avenue Baron d'Huart est mise en zone bleue, avec parking gratuit pour une durée de 3h.
    • Exceptés les emplacements sur et directement autour de la place, les autres places en voirie restent disponibles.
  • Qui contacter en cas de problème ?

     

    Marc VAN HOEY, surveillant communal (0498/588.024 - mvanhoey@woluwe1150.irisnet.be) présent sur place tous les jours.

  • Quid des marchés ?

     

    Vos marchés hebdomadaires du mardi, du vendredi et du samedi ont lieu avenue Baron d’Huart.

  • Quid des kermesses ?

     

    Exceptionnellement, il n’y aura pas de kermesses en 2017, mais les forains se réjouissent déjà de revenir en 2018.

  • Où pourra-t-on stationner une fois la place réaménagée ?

     

    • Sur la place Dumon : maximum 40 places de courte durée (30 minutes gratuites)

     

    À savoir :  174 jours par an (47% des jours de l’année), la place n’est pas accessible au stationnement pendant une bonne partie de la journée à cause des marchés, des kermesses, du marché de Noël et d’évènements ponctuel, soit presque la moitié d’une année calendrier! 

     

    • Aux alentours de la place : 35 places de courte durée (30 minutes gratuites)
    • Au Parking du Stockel Square : 155 places extérieures & 246 places intérieures (30 minutes gratuites en semaine). Le parking extérieur sera gratuit en soirée et le combo ticket de cinéma/parking est à l’étude.

     

    À savoir  : le taux d’occupation du parking du Stockel Square est actuellement de 65% de sa capacité totale et il se rapproche des 0% en soirée !

     

    • Sur l’une des places disponibles en voirie dans le quartier Stockel
  • Doit-on craindre des embouteillages avec la création d’une voie unique de circulation ?

     

    La circulation autour de la place est aujourd’hui loin d’être optimale : voitures stationnées en double file, livraisons sauvages, débordements imprudents sur les rails de tram, etc... Sécurité et fluidité sont mises à mal.

     

    D’après les études que nous avons demandées et selon les professionnels que nous avons consultés le projet permettra de résoudre ces points avec des zones de déchargements réservées et une voie unique qui offre plus de fluidité et de continuité dans le trafic. Cette organisation a fait ses preuves dans d’autres villes.

     

    Un U-Turn permettra de faire demi-tour sur l’avenue Baron d’Huart sans faire le tour de la place. Notons également que la modification du trajet du bus 36 contribuera elle aussi à fluidifier le trafic.

  • Quid de la sécurité des cyclistes et des piétons ?

     

    Notre projet a reçu le soutien et l’aval du Gracq (Groupe de Recherche et d’Action des Cyclistes Quotidiens) qui représente les usagers cyclistes en Belgique francophone et défend leurs intérêts.

     

    Le tram garde sa priorité sur les piétons. 8 fois par heure, aux heures de pointes, le piéton devra donc être très attentif et veiller à la priorité du tram. Le même principe est d’application à Amsterdam et cela fonctionne très bien. Du reste le principe de l’aménagement en woonerf prévu place Dumon est de donner la priorité aux piétons. Les piétons seront donc prioritaires sur les voitures et ce tout autour de la place où la vitesse sera limitée à 20 km/h. L’absence de bordures entre les trottoirs, la voie unique et la place va également bénéficier aux personnes à mobilités réduites et aux personnes âgées.

     

    À savoir : Dans la situation actuelle, les piétons doivent franchir l’obstacle du tram et des voitures tout en se rendant à un des 4 coins de la place pour trouver un passage clouté. Et dans le cas des plus téméraires : ils traversent souvent la vue partiellement bouchée par les véhicules stationnées.

  • Qu’adviendra-t-il si un tram tombe en panne sur la voie unique ?

     

    Dans toute voirie à sens unique, un véhicule, que ce soit un tram, un bus, ou une camionnette ou une voiture, peut tomber en panne. Il n’y a alors aucune autre solution que de sortir de la rue en marche arrière. Cela peut se passer n’importe où !

     

    Place Dumon, si d’aventure un tram devait tomber en panne sur les 60 mètres de voie unique, il y a tout de même toujours la possibilité de remonter sur la place par les larges ouvertures centrales dans le muret. Il est également possible d’ouvrir, le temps de résoudre la panne, la zone latérale de livraison. Il existe en fait beaucoup plus d’alternatives que dans n’importe quelle rue à sens unique où cela se produirait.

     

    À savoir : Contrairement à ce que l'on a pu entendre et à certaines informations non-recoupées qui ont été divulguées, le tram 39 n'est que très rarement tombé en panne dans la boucle de la Place Dumon. La STIB ne recense en 2016 que deux pannes légères qui ont nécessité l'arrêt du tram 39 dans la boucle de la Place Dumon.

  • Les services d’urgence ne seront-ils pas « pénalisés/handicapés » par la voie unique ?

     

    Le projet répond évidemment au cahier des charges des pompiers et des ambulances qui auront un accès facilité aux maisons qui entourent la place par rapport à la situation actuelle où les voitures stationnées constituent un obstacle. Tous les services d’urgence peuvent actionner les bollards escamotables et emprunter la voie de livraison.

  • L’inquiétude des commerçants est-elle légitime ?

     

    Bien entendu ! Aucun commerce, aucun noyau commercial n’aime subir ce type de nuisance pendant plusieurs mois. Mais l’espace public doit s’entretenir, notamment pour le bien de ceux qui l’utilisent. C’est le cas des commerçants et de leurs clients. La place n’a plus fait l’objet d’une profonde rénovation depuis plus de 30 ans. C’est une nécessité d’y faire des travaux d’autant que les indicateurs actuels témoignent d’une perte de vitesse au niveau de l’attractivité commerciale de la place : augmentation du nombre de cellules commerciales vides et diminution de la variété de l’offre. Trop de commerces de proximité, de qualité ont été remplacés par des grandes enseignes et des banques, ce qui est tout sauf un signe de vitalité.

     

    Il est de notre devoir, en tant qu’autorités communales, de prendre nos responsabilités et de travailler sur la qualité de l’espace public qui est une des clés qui contribuera à enrayer cette tendance. Tous les quartiers qui ont fait ce type d’expérience en sont sortis grandis et ont constaté une redynamisation du commerce.

  • L’auvent ne va-t-il pas provoquer des inondations ?

     

    La place n’a jamais connu d’inondation et elle n’en connaitra pas. Elle n’est pas un point creux qui concentre l’eau qui coule vers le square Roi Baudouin. Tout le réseau d’égouttage a par ailleurs été remis à neuf et la commune veille à l’entretien régulier des avaloirs qui seront eux aussi totalement remis à neuf.

  • La nouvelle place Dumon ne risque-t-elle pas d’être plus bruyante et moins sécurisée ?

     

    Le projet de réaménagement ne prévoit nullement d’augmenter le nombre d’évènements sur la place que ce soit en journée ou en soirée. Avec les marchés, les kermesses, les apéros Stockel, les évènements ponctuels tels que les braderies, la retransmission des matchs des Diables Rouges pendant l’Euro ou la Coupe du Monde, etc… la place accueille déjà suffisamment de manifestations.

     

    À savoir  :  Les deux objectifs majeurs de ce projet sont : de rendre la place aux « personnes, aux gens, aux clients, aux promeneurs », d’en faire un espace public convivial de rencontre et de flânerie et de relancer l’attractivité commerciale du noyau. 

     

    Par ailleurs, la rénovation va rendre la place plus propre, plus ouverte, plus « lumineuse », et amènera naturellement plus de contrôle social. Une place publique est un espace par nature plus sécurisé qu’un parking. Il n’y a donc pas de crainte à avoir vis-à-vis d’une éventuelle nouvelle zone de non-droit.

  • La place est-elle maintenant régionale ?

     

    La place est actuellement en grande partie régionale. Son centre, communal, sera cédé dans le cadre d’une convention prévoyant que la commune conserve la gestion de la place pour l’organisation de toutes les activités (marché, kermesses, évènements, etc.).

  • Le projet a-t-il été concerté ?

     

    Oui, il a fait l’objet d’un concours d’architecture présenté aux habitants et de 25 réunions avec les habitants, les commerçants, les maraîchers et les forains jusque mai 2016. Une concertation intense a ensuite été menée avec les commerçants. Elle a permis de faire converger les points de vue.

  • Depuis quand la place n’a-t-elle plus été rénovée ?

     

    33 ans (1984).

  • Qu’en est-il des plantations ?

     

    Sur la place, 38 nouveaux arbres et 9 arbustes seront replantés pour remplacer les 6 arbres abattus, soit une augmentation de 41 sujets. Les 12 marronniers de l’avenue d’Huart sont malades et doivent être remplacés. Un alignement de 20 arbres sera replanté.

  • La Friture Charles reviendra-t-elle sur la place ?

     

    Oui, dans un nouveau bâtiment agrandi et moderne qui sera installé là où vous aviez l’habitude d’aller chercher vos frites, au cœur de la place.